Une économie prospère

avec une tradition agricole préservée

L’Albanais est un territoire à forte tradition agricole. Il a longtemps été considéré comme le « grenier à blé » des Pays de Savoie. L’agriculture occupe encore aujourd’hui un poids prépondérant dans l’économie locale. Sur les 300 exploitations, les deux tiers sont des exploitations laitières.

des zones industrielles bien identifiées

A la sortie de la seconde guerre mondiale, comme dans beaucoup de territoires français, l’agriculture a été peu à peu supplantée par l’industrie. Deux pôles industriels existent un à Rumilly, l’autre à Alby-sur-Chéran. Des entreprises de tailles majeures sont implantées (Tefal, Nestlé…)
 
Ce tissu économique génère pas moins de 7 500 emplois. La localisation du territoire en plein cœur du Sillon Alpin (espace économique allant de Valence à Genève) constitue un atout majeur.

un secteur tertiaire en expansion

Les services représentent 60% des créations d’entreprises sur ces dernières années principalement axées sur des activités de sport, culture / loisirs et services à la personne.

un réseau de communications bien développé

Le territoire de l’Albanais bénéficie de réseaux ferroviaires et autoroutiers internationaux, stratégiques en Europe reliant l’Europe du sud-ouest au nord-ouest de l’Italie puis à l’Europe centrale.